Accélérer la vitesse VPN

Comment accélérer la vitesse VPN ? Si le VPN apporte de nombreux avantages à ses utilisateurs, il est insupportable de se retrouver avec un VPN lent. Accélérer la vitesse VPN est alors une nécessité. Comment s’y prendre pour éviter que la connexion VPN ne soit trop lente ?

Accélérer la vitesse VPN

Vitesse Internet

Avant de parler de la vitesse du VPN, il faut comprendre ce qui détermine la vitesse d’Internet en premier lieu. Internet est un vaste réseau dynamique routage des paquets de données entre des milliards d’appareils reliés à Internet. Il a été conçu comme un réseau flexible. Cela signifie que lorsque les serveurs de routage ne parviennent pas à acheminer les données vers certaines routes suite à un encombrement ou une coupure, le trafic peut être acheminé temporairement vers un autre chemin sur la nouvelle route. Sur Internet, les problèmes de vitesse sont donc souvent temporaires et peuvent se résoudre eux-mêmes automatiquement lorsque des nouvelles routes sont ajoutés, réparé et optimisé. Très souvent, les ralentissements de la vitesse sont lié au FAI, le fournisseur d’accès Internet. Celui-ci peut avoir une défaillance, matérielle ou logicielle de son infrastructure.

Vitesse VPN

Un VPN est tributaire de la vitesse de cette connexion Internet. Quel que soit la vitesse de la connexion, il faut la plupart du temps s’attendre à une petite perte de vitesse lors de la connexion à n’importe quel service VPN. Les raisons sont multiples mais elles tiennent déjà du chiffrement de tous les paquets de données. Cette perte doit être aussi faible que possible, généralement de 10 à 20 % par rapport à votre connexion sans un VPN. A noter tout de même, en certaines circonstances, on peut observer une amélioration de la vitesse de connexion avec le VPN. Cela arrive quand le VPN permet de contourner des points de ralentissements sur des nœuds de réseau, sur des routes qui peuvent être géographiquement plus longues, mais moins encombrés, et donc plus rapides.

Astuces pour accélérer la vitesse VPN

Tester la vitesse VPNL’utilisateur de VPN peut accélérer la vitesse VPN de manière plus ou moins efficace avec quelques procédés simples. Pour mesurer la vitesse du VPN et de son amélioration ou non, on peut bien sûr en juger à l’usage, par exemple en faisant des téléchargement de gros fichiers. Mais pour ceux qui veulent des mesures moins suggestives, plus précises, il existe des moyens pour mesurer la vitesse VPN.

Pour localiser précisément la congestion réseau qui ralentie votre trafic, exécuter un traceroute. Essayez un traceroute vers l’hôte que vous cherchez à atteindre avec et sans le VPN actif.

Voici donc quelques astuces pour accélérer la vitesse VPN. N’appliquez surtout pas toutes ces possibilités en même temps. Testez une par une ces solutions pour observer si elles sont un impact positif pour accélérer la vitesse VPN ou pas.

Modifier le serveur

La sélection d’un serveur qui est géographiquement proche de vous entraînera normalement des performances accrues grâce à une latence plus faible. En outre changer de serveur peut contourner les problèmes de congestion selon la distance cette congestion par rapport à votre emplacement. Il ne faut pas hésiter à comparer plusieurs serveurs proches pour déterminer la solution la plus véloce.

Changer de port et protocole VPN

Votre logiciel VPN se connecte aux serveurs VPN sur un numéro de port spécifique comme par exemple le port 443, à l’aide d’un protocole spécifique comme PPTP, L2TP, Open VPN sur un mode UDP ou TCP. Certains réseaux limitent la vitesse de certains ports ou de certains protocoles. Essayez de changer dans les réglages du logiciel VPN, le port et le protocole jusqu’à ce que vous identifiez la combinaison la plus rapide.

Changer de niveau de chiffrement

Vous pouvez également modifier le chiffrement que vous utilisez. Cela n’est conseillé si vous n’utilisez pas le VPN spécifiquement pour des raisons de sécurité, mais pour accéder à du contenu géo-restreint, tels que les services de streaming. Au lieu d’utiliser IKEv2/IPsec ou OpenVPN, recommandés pour la sécurité, vous pouvez essayer L2TP/IPSec et voir si cela soulage vos problèmes de vitesse VPN. Et quand l’option est disponible dans le logiciel VPN, changer le niveau de chiffrement peut avoir un impact significatif sur la vitesse VPN.

Utiliser une connexion filaire

Sur les appareils mobiles, smartphone ou tablette, votre vitesse peut être limitée par votre connexion WiFi. Les connexions sans fil s’appuient sur un canal partagé pour transmettre des données entre plusieurs appareils, ce qui peuvent entraîner une latence accrue et des vitesses de connexion plus lentes. Les connexions filaires peuvent normalement supporter une vitesse beaucoup plus élevée et sont toujours préférables quand c’est évidemment possible.

Périphériques réseau

Certains périphériques réseau ne sont pas capables de fournir des vitesses élevées en raison de la surcharge de cryptage du tunnel VPN. Ces dispositifs comprennent souvent des routeurs, des serveurs NAS, des anciens périphériques Android et appareils iOS de première génération. Si vous utilisez un de ces dispositifs alors votre seule solution est de passer à un appareil doté d’un processeur plus véloce. Enfin il ne faut pas oublier les hubs et switchs Ethernet qui peuvent être de véritables goulets d’étranglement pour la connexion.

Redémarrer le Modem/routeur

Au fil du temps, il peut arriver que votre modem ou votre routeur puisse ralentir la vitesse de connexion en raison de fuites mémoire, de processus fantômes, etc. C’est un problème qui est souvent ignoré des internautes. Le redémarrage régulier de votre modem/routeur peut augmenter la vitesse de votre connexion et donc du VPN.

Désactiver temporairement le logiciel de sécurité locale

Le pare-feu ou le logiciel antivirus peuvent ralentir le trafic VPN par filtrage ou par numérisation de paquets sortants. Essayez de désactiver temporairement votre logiciel de sécurité pour déterminer si le logiciel de sécurité est la cause de la question de la performance. C’est une relation quasi alchimique qui échappe parfois à la raison. Si c’est le cas, paramétrez les options différemment ou bien changez de logiciel de sécurité.

Redémarrer votre appareil

Au fil du temps, beaucoup de dispositifs connectés « fatiguent » en raison de manquer de mémoire ou de ressources. Redémarrer votre appareil peut aider votre vitesse de connexion en éliminant tous les processus parasites et en repartant sur des bases saines.

Contacter le support

Si rien n’améliore la connexion VPN et que vous vous sentez lésé, n’hésitez pas à contacter le support technique de l’opérateur VPN. Ils peuvent proposer des solutions pour accélérer la vitesse VPN qui sont spécifiques aux serveurs de ce fournisseur. Si vous estimez que le problème vient du service VPN, alors, faites jouer la concurrence et allez voir ailleurs.
 

Quel est le VPN le plus rapide ?

Pour avoir un connexion VPN sans ralentissement, il faut en premier lieu choisir un fournisseur de VPN avec des serveurs performants. Quel est le VPN le plus rapide ? Il faut savoir que les bonnes performances observés par certains utilisateurs ne sont pas nécessairement les mêmes pour d’autres. Il y a toujours quelque chose d’alchimique avec les connexions réseau.

Voici quelques uns des VPN les plus rapides :
ExpressVPN service

  • ExpressVPN qui fait de la rapidité sa marque de fabrique
  • VyprVPN avec des serveurs VPN réellement rapides
  • PrivateVPN VPN sans log rapide
  • PureVPN un service VPN de longue expérience
  • IPVanish avec des serveurs réputés rapides

Il est possible de trouver d’autres fournisseur de VPN performants. Pour bien choisir son service VPN, il faut aussi prendre en compte les géolocalisations des serveurs si votre usage du VPN tient au déblocage de contenu géolocalisé.