Cherry Blossom le programme de la CIA pour pirater les routeurs WiFi

Cherry Blossom est le nom que porte ce projet de la CIA pour surveiller le trafic de réseaux WiFi dans le monde entier. Les modems routeurs de nombreux fabricants peuvent ainsi être transformés à volonté en mouchards par la CIA. C’est ce que vient de révéler le site WikiLeaks.

Cherry Blossom programme CIA pour pirater les routeurs WiFi

Cherry Blossom

WikiLeaks vient une fois de plus de révéler comment la CIA peut espionner les internautes en piratant les routeurs et particulièrement les points d’accès WiFi. Le site du lanceur d’alerte Julian Assange a révélé des documents décrivant le projet Cherry Blossom, littéralement Fleur de cerisier, utilisé au sein de l’agence du renseignement américain pour pirater les routeurs WiFi.

Ce programme de piratage utilisé par la CIA en collaboration avec le SRI International (Stanford Research Institute), un centre de recherche indépendant et à but non lucratif travaillant dans les recherches scientifiques et technologiques pour le compte du gouvernement des États-Unis. Les documents mis ne ligne sont vieux de plusieurs années déjà. Cela ne permet donc pas d’avoir une idée des capacités réelles de la CIA aujourd’hui.

Que fait Cherry Blossom ?

CIA Central Intelligence AgencyCherry Blossom est un programme très puissant car il a la capacité de faire beaucoup plus que de collecter des données. Il permet tout d’abord d’infecter le routeur WiFi d’une cible sans besoin de le corrompre en amont. Une fois le routeur infecté, Cherry Blossom permet d’espionner en toute discrétion le trafic transitant par le routeur. Pire, Cherry Blossom a aussi la capcité de rediriger le trafic du navigateur vers un site miroir ou encore de scanner le trafic afin de retrouver des informations particulières comme des adresses email, des numéros bancaires, des numéros de téléphone ou bien des mots clés précis.

Quels sont les routeurs WiFi concernés ?

Quels sont les routeurs WiFi concernés par la possibilité d’être surveillé par la CIA ? Les modèles de modems routeurs ciblés sont au nombre de 25 minimum. Le plus inquiétant c’est que cela concerne des marques de routeurs WiFi très populaires telles que Linksys, DLink, Asus, Buffalo, Dell, Motorola, Netgear, Senao US Robotics ou encore Belkin. Le programme pourrait concerner beaucoup plus de modèles à en croire WikiLeaks.

Comment éviter la cybersurveillance ?

Contourner la cybersurveillanceIl est possible d’éviter la cybersurveillance en utilisant un service VPN. Avec le VPN, on peut très bien éviter toutes formes de surveillance en ligne. Le VPN ou réseau privé virtuel est un outil qui a été surtout conçu pour sécuriser les données informatiques des entreprises. Il s’est depuis largement répandu dans le grand public. Cet outil apporte un cryptage des données Internet qui empêche tout espionnage en ligne ou n’importe quelle corruption malveillante des données.

Le VPN améliorer aussi l’anonymat sur Internet puisqu’il est également capable de fournir une adresse IP virtuelle à l’utilisateur. Grâce à cette adresse IP l’internaute peut surfer anonymement et librement sur la toile. Pour profiter de tous les avantages du VPN, il est recommandé de choisir un VPN qui porte un soi tout particulier à la sécurité. Une fois votre fournisseur de VPN choisi et l’abonnement réalisé, téléchargez le logiciel de configuration VPN proposé. C’est très facile à utiliser. Grâce à ce logiciel VPN, vous pourrez surfer anonymement sur Internet avec une connexion Internet cryptée.

CyberGhost serviceQuelques services VPN contre la cybersurveillance :

  • CyberGhostVPN un service VPN contre la cybersurveillance
  • HideMyAss le plus grand fournisseurs de VPN du monde
  • Easy Hide IP pour facilement cacher l’adresse IP en ligne
  • NordVPN un excellent service VPN sans log
  • ibVPN un service spécialisé dans l’anonymat en ligne
  • HideIPVPN un VPN pour cacher l’adresse IP
  • PrivateVPN un service VPN sans log pour encore plus d’anonymat

Restez informé sur la cybersurveillance avec le site VPN Actu. Informez-vous sur les nouvelles failles qui exposent la vie privée des internautes. Apprenez à vous protéger de cette cybersurveillance.