Débloquer la censure VoIP au Mali

Débloquer la censure VoIP au Mali c’est possible. Nombreux sont les habitants du Mali à se plaindre de la quasi impossibilité d’utiliser des applis VoIP comme Viber, Skype ou WhatsApp pour téléphoner gratuitement au Mali. Mais il existe des moyens pour contourner ce problème.

Censure VoIP au Mali

Télécoms VS VoIP

Depuis quelques années, la popularité des applications VoIP comme Viber ou Skype connaissent un succès phénoménal. L’avantage premier est bien entendu la possibilité des appels téléphoniques gratuits à partir du moment où l’on dispose d’une connexion Internet. Ce succès entraine une baisse du nombre d’appels avec une ligne fixe standard. Cette baisse engendre des pertes de revenus pour les compagnies télécoms. Ainsi, dans de nombreux pays, ces compagnies, qui défendent avant tout leurs intérêts, mènent une lutte contre les appels VoIP. Certaines compagnies n’hésitent pas à aller jusqu’à utiliser des moyens drastiques contre leurs utilisateurs. C’est le cas Maroc, au Sénégal ou au Mali.

Censure VoIP au Mali

Au Mali, les deux compagnies télécoms du pays mènent la vie dure aux clients qui utilisent le VoIP. Les opérateurs Orange-Mali et Malitel sont accusés de dégrader délibérément le service des applications comme Viber et WhatsApp afin de dissuader leur utilisation. Cette pratique est appelée le « throttling ». De cette manière en moyenne seulement 1 appel sur 15 avec Viber peut aboutir sur le réseau Orange-Mali. Pourtant la bande passante du réseau est parfaitement adapté pour ce type d’appel. C’est une dégradation provoquée volontairement sur les réseaux cellulaires des opérateurs. D’ailleurs, le service ADSL du même opérateur n’est pas affecté par ce problème. La même censure VoIP au Mali est constaté avec l’opérateur Malitel. Au Mali, il n’existe aucune législation spécifique dans le cadre de la loi actuelle sur les télécommunications en matière de VoIP et, en tant que telle, la téléphonie IP est normalement autorisée.

Censure applications VoIPEn plus des raisons économiques qui poussent les opérateurs télécoms maliens à appliquer une censure VoIP au Mali, d’autres paramètres poussent ces opérateurs à bloquer fortement la VoIP. En effet, les applications VoIP comme Viber utilisent des méthodes de cryptage des données très efficaces qui empêche toute interception des messages et données échangées. Cela rend très difficile la surveillance par les services de renseignement et la police. Le chiffrement des données est dans le collimateur de bien des gouvernements à travers le monde bien au-delà du Mali.

Mais spécifiquement au Mali, les services de renseignement sont aussi des outils politiques. Les écoutes téléphoniques sont réalisées sans contrôle judiciaire, et les abus sont évidemment fréquents. Il est tout à fait possible que les opérateurs télécoms comme Orange Mali et Malitel puissent avoir reçu des directives du gouvernement malien pour décourager l’utilisation de certains applications de téléphonie comme Viber, Skype ou WhatsApp.

Contourner la censure VoIP au Mali

Mais les utilisateurs ont un moyen de contourner la censure VoIP au Mali. Le meilleur moyen est d’utiliser un service VPN. Une app VPN crée un tunnel crypté sur le réseau. Cela a pour double résultat d’empêcher d’intercepter les données et donc d’analyser quel protocole de communication est utilisé. Le blocage n’est alors plus possible, le trafic apparait simplement comme du contenu crypté tel une connexion HTTPS et aucun filtrage ne peut être appliqué par un opérateur télécoms. Comme l’utilisation de connexion VPN cryptée n’est pas interdite, c’est donc un moyen simple et légal de contourner la censure VoIP mais aussi tout autre type de censure sur Internet.

Quelques services VPN pour contrer la censure VoIP :HideMyAss service