Faire confiance à un VPN pour l’anonymat ?

Peut-on faire faire confiance à un VPN pour l’anonymat sur Internet ? Pour naviguer en toute sécurité sur Internet en protégeant l’anonymat et la vie privée, il est avantageux d’utiliser un VPN. Mais est-ce que l’on peut réellement faire confiance à un VPN pour profiter de ces avantages ?

Faire confiance à un VPN

Raisons d’utiliser le VPN

Il y a plusieurs raisons qui poussent les internautes à choisir d’utiliser ses services de VPN. La plus populaire des raisons est la possibilité d’accéder au contenu géo-restreint et débloquer des sites Internet comme les chaines télé étrangères. Bien sûr ce n’est pas pour cet usage que les VPN ont été initialement créés. Les services VPN sont particulièrement utiles sur la sécurité et la confidentialité en ligne. Cette technologie permet de rester en sécurité en ligne grâce au chiffrement des données de la connexion. Cela empêche les organismes de cybersurveillance déployant des moyens sans cesse plus sophistiqués de s’immiscer dans la vie privée et espionner l’activité en ligne de l’utilisateur de VPN. Une autre raison importante d’utiliser un VPN est la l’anonymat. Le VPN modifiant l’adresse IP, il permet de masquer l’adresse IP réelle et de procurer l’anonymat sur Internet. Peut-on cependant faire confiance à un VPN pour toutes ces raisons ?

Faire confiance à un VPN

Toutes les sociétés qui proposent des services VPN agissent en fonction de la législation du pays où la société est basée. Or, dans de nombreux pays, la loi oblige toutes les entreprises à conserver les données sur Internet afin que les autorités puissent, pendant un certain temps, y avoir accès en cas d’enquête. C’est par exemple le cas dans tous les pays de l’Union Européenne qui sous couvert de la Directive 2006/24/CE impose une conservation des données pour une durée comprise entre 6 et 24 mois. Dans ce cas, pour véritablement accorder sa confiance à un VPN, il est conseillé de choisir un service proposé par une entreprise dont le siège est installé dans un pays où la conservation des données n’est pas une obligation légale. Elles peuvent alors même proposer un service VPN sans log.

Problèmes des service VPN gratuits

VPN gratuitLes services VPN gratuits posent un problème spécifique. Nombreux sont les points faibles des services VPN gratuits. Certes, ils ont l’avantage de ne rien coûter mais leurs fonctionnalités ne correspondent pas aux réels besoins des internautes. Certains fournisseurs de service VPN gratuit proposent des offres apparemment intéressantes mais elles restent souvent très limitées. Ils ont la plupart du temps une bande passante limitée soit dans le temps soit en quantité de données. Et c’est sans compter sur la faible capacité des serveurs ou leur surcharge dûe aux grand nombre d’utilisateurs.

Le service VPN gratuit ne prend généralement pas en charge les protocoles VPN les plus fiables du moment. Le nombre de serveurs proposés par les services gratuites est aussi un problème. Avec un VPN gratuit, l’utilisateur n’a généralement accès qu’à quelques serveurs VPN uniquement. Cela le rend peu intéressant pour le déblocage des sites géo-censurés sur Internet.

Préserver la vie privée sur InternetEn terme de protection de la vie privée, c’est là une catastrophe. Ces services doivent se rentabiliser d’une manière ou d’une autre. Généralement la publicité souvent gênante y pourvoit mais c’est rarement suffisant. C’est pourquoi nombre de services gratuits revendent les données sur les utilisateurs à des tiers. Cela peut même aller jusqu’au scandale comme dans le cas de Hola! le célèbre VPN gratuit qui a été épinglé pour revendre la bande passante des utilisateurs du service, sans que cela ne soit précisé dans les conditions d’utilisation. De fait, cette bande passante était revendu à des services de spamming massif pour l’envoi de spam ou pour utiliser des bots spammant des forums et des blogs. Ce n’est pas sans conséquence pour le pauvre utilisateur qui voit ainsi utilisée sa propre adresse IP à des fins malveillantes voire mêmes illégales. En terme de confiance, on touche le fond.

Utiliser un service VPN sans log

Si vous vous demandez si vous pouvez faire confiance à un VPN, il faut alors commencer par lire attentivement les conditions d’utilisation du service. Si quelque chose reste floue ou si une question qui vous semble importante n’est pas précisée, il ne faut pas hésiter à contacter le support en ligne du service VPN. Dans tous les cas, si vous apportez une grande importance à la protection de la vie privée et à l’anonymat, il faut choisir un service VPN sans log, ou du moins se présente comme tel. Cela ne signifie en rien qu’il ne collecte pas de données, mais qu’il affirme ne pas le faire autre que pour des considérations techniques de court terme pour le fonctionnement des connexions VPN. Ce n’est en rien une garantie absolue.

Voici quelques services VPN sans log :BTGuard service

  • BTGuard spécialiste Bittorrent installé au Canada
  • IPVanish un service VPN de qualité et sans log
  • NordVPN prestataire VPN no log installé à Panama
  • PrivateVPN fournisseur VPN sans log installé en Suède
  • TorGuard société installé en Floride spécialiste anonymat

On peut trouver d’autres fournisseurs VPN qui n’enregistrent pas de donnée sur les utilisateurs. Il faut bien privilégier ceux qui sont installés dans des pays où les lois n’obligent pas à garder des données sur les utilisateurs.