Interdiction du VPN en Chine ?

Interdiction du VPN en Chine mise en place par les autorités chinoises ? Le ministère de l’industrie et des technologies de l’information chinois aurait annoncé l’interdiction des VPN dans l’empire du Milieu. Qu’est-ce que cela change pour les utilisateurs de VPN en Chine ? Attention à l’intox !

Interdiction du VPN en Chine

Grand Firewall chinois

En Chine, les autorités bloquent l’accès à certains réseaux sociaux et médias en lignes comme Facebook, Twitter, Youtube et autres avec ce qu’il nomme le « Grand Firewall ». Nombre de sites web sont partiellement bloqués, voire complètement inaccessibles pour les internautes chinois. C’est le cas par exemple de Facebook, Twitter, Instagram, Whatsapp , Youtube, Netflix ou d’autres services Google comme Gmail ou Google Play.

En plus du Grand Firewall chinois, deux millions de censeurs sont quotidiennement occupés à surveiller le flux d’informations et à supprimer des messages sur les blogs et réseaux sociaux chinois. Les autorités chinoises tiennent leur réseau Internet d’une main de fer.

VPN en ChinePour contourner cette censure numérique les Internautes dans le pays utilisent des services VPN. Le VPN permet par exemple à des entreprises de créer des accès à distance sécurisés et cryptés pour leurs employés. Ils peuvent accéder aux systèmes informatiques de leur société, comme s’ils se trouvaient vraiment sur place. Le VPN est sortie de l’entreprise pour ainsi gagner le grand public.

Il est notamment utilisé pour contourner la censure Internet. En cryptant les données, ils empêchent que le pare-feu puisse analyser les requêtes et donc opérer la censure. C’est le seul moyen pour les internautes chinois d’accéder à Facebook, Twitter ou Google.

Interdiction du VPN en Chine ?

En Chine, le ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information vient de donner le coup d’envoi d’une campagne de 14 mois visant à « assainir » les habitudes de connexion dans le pays. Les VPN, qui permettent aux internautes de contourner la censure des autorités, sont une des cibles du dispositif. Désormais, les opérateurs télécoms sont soumis à l’obtention d’une autorisation officielle afin de « créer ou louer des lignes de communication spéciales dont les VPN ».

Mais il faut nuancer, car le texte ne vise pas exclusivement, ni même explicitement, les VPN grand public. Cette ordonnance ministérielle cible en effet exclusivement les fournisseurs d’accès à Internet, les centres de données et les réseaux de diffusion de contenu. Rédigée dans le cadre d’une campagne de « nettoyage » qui aura lieu jusqu’au 31 mars 2018 pour officiellement « régulariser le marché », elle ne concerne en rien l’utilisateur lambda pour le moment. L’information de l’interdiction du VPN en Chine qui circule ne concerne nullement les individus qui utilisent des VPN fournis par des sociétés étrangères à la Chine. Les internautes chinois qui utilisent des VPN n’ont donc aucun soucis à se faire concernant ce sujet pour le moment. L’interdiction du VPN en Chine pour les internautes est donc une intox.

Contourner la censure chinoise

Contourner la cyber-censureLe VPN est donc toujours d’actualité pour contourner la censure chinoise. Si vous cherchez quel VPN choisir pour la Chine, il faut prendre en considérations plusieurs critères. Les plus importants sont la rapidité du service, la qualité du logiciel, la qualité du service client et le prix de l’abonnement. La plupart coûte entre 5 et 10 euros par mois. En choisissant des périodes d’abonnement plus longue il est possible de faire considérablement baisser les prix.

Il est important de savoir qu’en Chine, la technologie du gouvernement concernant la censure en ligne avec le Grand Firewall est particulièrement pointue et très changeante. Il arrive même les meilleurs VPN se trouve pris à défaut. Il est nécessairement de changer de protocoles VPN dans les options du logiciel VPN. Il faut par exemple éviter le protocole PPTP. Quelques opérateurs VPN proposent une option « Stealth » qui s’avère particulièrement efficace dans les pays dans lesquels la censure est forte. Contrairement aux connexions VPN normales, avec l’option « Stealth » fait apparaitre en effet comme un trafic sécurisé normal de type HTTPS, le rendant virtuellement impossible à bloquer.

Voici quelques fournisseurs de VPN pour la Chine
ExpressVPN service

  • ExpressVPN VPN rapides pour un contourner la censure
  • PureVPN bien pour débloquer l’accès à l’internet Chinois
  • IPVanish un excellent VPN pour débloquer les sites censurés
  • CyberGhost très bon service VPN pour l’anonymat
  • TorGuard un VPN sans log avec option Stealth
  • VyprVPN avec une offre d’essai VPN gratuit à tester

Ce sont là quelques uns des meilleures opérateurs de VPN pour contourner la censure Internet chinoise ou de n’importe quel pays. Et la tendance à voir de toujours plus de sites Internet censurés laisse à penser que le VPN a encore de beaux jours devant lui.