Les FAI américains peuvent vendre l’historique de navigation de leurs clients

Les FAI américains peuvent vendre l’historique de navigation de leurs clients. Les sénateurs américains ont voté une résolution visant à abroger les règles adoptées par la FCC, le gendarme des opérateurs télécoms américains qui protégeaient la vie privée des internautes américains.

Les FAI américains peuvent vendre l'historique de navigation

Federal Communications Commission

La Federal Communications Commission ou FCC est une agence de régulation créée par le Congrès américain. Cette agence indépendante du gouvernement des États-Unis est chargée de réguler les télécommunications ainsi que les contenus des émissions de radio, télévision et de l’Internet. La plupart de ses commissaires de la FCC sont nommés par le président des États-Unis.

En octobre dernier, la Federal Communications Commission avait adopté un ensemble de règles protectrice de la vie privée. Elles empêchaient les Fournisseurs d’Accès Internet comme Comcast, Verizon ou AT&T, de partager avec des annonceurs et des tiers les informations personnelles et l’historique de navigation des internautes américains sans leur consentement préalable.

Les FAI américains peuvent vendre l’historique

Mais avec l’aide du régulateur des télécoms, le Sénat vient de voter la suppression des règles imposant aux FAI américains d’obtenir le consentement des internautes avant la revente à des tiers de leurs données personnelles. Avec ce nouveau texte, les Fournisseurs d’Accès pourront revendre les données de navigation des internautes, sans leur consentement. Une initiative largement saluée par l’industrie de la publicité en ligne. Une mauvaise nouvelle pour les consommateurs américains qui voient leurs données à nouveau vendues aux plus offrants. Ce qui ne laisse rien augurer de bon concernant la neutralité du Net.

Collecte et revente des données InternetDésormais, les Les FAI américains peuvent vendre l’historique de navigation Internet de leur abonnés. Il s’agit d’une nouvelle étape dans le détricotage des protections d’Internet mises en place ces deux dernières années aux USA. Le débat a été vif lors de cette session. Il s’est finalement conclu par l’adoption du texte, à 50 voix contre 48. Le débat n’est pourtant pas nouveau, et n’est pas près de se terminer. Les représentants des consommateurs émettent des doutes sur l’opportunité de ce texte. Ils y voient dans ce vote un signe supplémentaire de l’orientation prise par les républicains et la nouvelle FCC, davantage tournée vers l’intérêt des grandes entreprises plutôt que la protection des consommateurs.

Depuis la victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine, les défenseurs des libertés numériques s’inquiètent fortement pour l’avenir d’Internet. En janvier dernier déjà, la nomination à la tête du gendarme des télécoms américains de Ajit Varadaraj Pai inquiétait. Très critique envers les réglementations liées à la protection des données personnelles ainqi que la neutralité du Net, sa nomination n’avait rien pour rassurer.

Protéger la vie privée

La recommandation la plus intelligente pour faire face aux de la vie privée consiste à utiliser un réseau privé virtuel ou VPN. La meilleure des choses à faire pour protéger la vie privée sur Internet et interdire au FAI de collecter et de revendre les informations personnelles, c’est utiliser un VPN, chaque fois que vous connectez. Un VPN crypte la connexion Internet, empêchant tout le monde, y compris le Fournisseur d’Accès Internet de surveiller l’activité en ligne des internautes. En créant une connexion sécurisée et cryptée entre l’ ordinateur, le téléphone, la tablette, et d’autre part un serveur privé, empêche quiconque de voir ou de modifier le trafic Internet.

>> Comment protéger la vie privée ?