Les nouvelles menaces de sécurité informatique

Il existe sans cesse de nouvelles menaces de sécurité informatique. Cela est mu par une perpétuelle adaptation des cybercriminels qui se saisissent des opportunités nouvelles avec d’autant plus d’enthousiasme que les nouveautés ne sont généralement pas pensées sous l’angle sécuritaire.

Sécurité informatique

Menaces sécurité informatique

Avec l’accroissement des systèmes informatiques dans tous les domaines, les menaces qui pèsent sur la sécurité informatique semblent se multiplier de jour en jour. Cela ne signifie pourtant pas une fragilité grandissante des systèmes informatiques, vu que des nouveaux moyens de protection font aussi leur apparition. Mais la prise de conscience de ces menaces est primordiale.

Sécurité nationale en France

En France, la lutte contre la cybercriminalité et les menaces de sécurité informatique, lorsqu’elle porte atteinte à la sécurité nationale, est traitée par le Centre de cyberdéfense. La cybercriminalité est un vaste sujet qui concerne en premier lieu les ministères de l’Intérieur et de la Justice. Cela se fait en étroite collaboration avec la ANSSI, l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information. Dans les cas qui peuvent porter atteinte à la sécurité nationale, le CERT-FR travaille en liaison avec les opérateurs et les hébergeurs nationaux, le réseau des CERT nationaux et internationaux et les autorités de police concernées. La ANSSI estime que l’application des mesures d’hygiène de sécurité basiques, auxquelles le Centre de cyberdéfense a contribué en apportant son expérience opérationnelle, permettrait d’éviter plus de 80 % des attaques informatiques rencontrées.

Nouvelles menaces informatiques

De nouvelles menaces informatiques voient sans cesse le jour. Les pirates s’adaptent aux usages des internautes et des entreprises pour utiliser les faiblesses des uns et des autres. Voici quelques exemples des nouvelles menaces informatiques.

Les attaques DDoS basées sur l’Internet des objets

Internet des objetsLes appareils de l’Internet des objets se multiplient, mais les mesures de sécurité à même de les protéger ne suivent pas du tout. Cela tient tout autant aux constructeurs qui n’intègrent qu’à la marge des fonctionnalités de sécurité que des consommateurs qui ne pensent pas à cet aspect. Les vulnérabilités inhérentes à la vague de périphériques intelligents connectés qui inondent le marché en font pourtant des proies faciles pour les pirates.

Le vol de données personnelles

Améliorer la vie privée au travailL’essor du Big Data offre des opportunités nouvelles pour les grandes compagnies mondiales comme Facebook, Google, Twitter mais également pour les cybercriminels. Cela va bien plus loin que la protection de la vie privée puisque le vol de données personnelles peut engendrer une usurpation d’identité, qui peut être une usurpation en ligne mais qui peut aller jusqu’à l’usurpation administrative réelle. C’est un problème malheureusement trop méconnu et donc complètement sous-estimé. Pourtant les conséquences peuvent être graves.

Les attaques sur les services cloud

Débloquer censure InternetLe cloud s’est imposé ces dernières années comme mode de stockage et de partage facilement accessible. C’est vrai pour les internautes mais surtout pour les entreprises. Mais bien souvent les entreprises ne savent que très peu comment opérer en toute sécurité dans le Cloud ou qui détient les clés de leurs données. D’autant plus qu’elles ne résident plus ni sur site ni dans un datacenter clairement identifiable.

Les malwares des applis mobiles

VPN pour mobileAvec l’essor du travail mobile et de l’usage du mobile en général, les employés et les internautes utilisent pléthore d’applis plus ou moins utiles. C’est un nid très favorable aux malwares, surtout avec les applications Android. En effet, tout le point faible c’est qu’un mobile infecté par un malware, ouvre les portes en grand aux cybercriminels. Et les applications infectés par un malware sont nombreuses, y compris par exemple sur le portail officiel Google Play pour télécharger des applications Android.

Les interceptions de données bancaires

Consommation VPNIntercepter une transaction financière est intéressant pour un cybercriminel. L’explosion des achats en ligne est aussi l’explosion de l’interception des données bancaires en ligne. Lorsque vous effectuez un achat en ligne, vérifiez bien que vous êtes sur un site internet sécurisé. Dans le cas contraire, vos données sensibles pourront facilement être interceptées par les cybercriminels. Pour vérifier, regardez dans la barre d’adresse si le petit cadenas souvent vert se trouve bien fermé. Vous pouvez aussi vérifier l’URL du site que vous visitez qui doit commencer par https mais non par http, ce qui indique une connexion chiffré par le protocole SSL.

Précautions élémentaires sécurité informatique

La sécurité du numérique ne concerne pas seulement la Sécurité nationale. La sécurité informatique est l’affaire de tous. La sécurité contre les menaces potentielles repose sur des mesures simples. Il existe de bonnes pratiques à adopter sans modération, et ce, dans la vie privée tout comme dans la sphère professionnelle. Ces précautions élémentaires ne peuvent être négligées sans s’exposer à des risques parfois graves de conséquences, qui exploitent souvent des vulnérabilités assez basiques. Ces précautions élémentaires sont fondées sur le bon sens.

Comment rester en sécurité sur InternetLa plus simple de précautions est de toujours choisir avec soin ses mots de passe, forts, avec majuscules, minuscules, chiffres, caractères spéciaux, et de ne l’utiliser qu’une seule fois. Bien sûr, il faut mettre à jour régulièrement les logiciels, de sécurité mais aussi les autres, y compris le système d’exploitation. Pour les antivirus, il faut mettre à jour les signature antivirus, si possible quotidiennement. Effectuer des sauvegardes régulières est également une sage précautions. Il faut bien sûr sécuriser l’accès WiFi avec mot de passe fort et clé WEP2. Il est important d’être prudent lors de l’utilisation de sa messagerie car les emails sont le premier vecteur des vers et des virus mais aussi du hameçonnage. Télécharger ses programmes sur les sites officiels des éditeurs est souvent une précaution ignoré des internautes. C’est pourtant une sage précaution. Le pire est bien sûr d’éviter de télécharger des logiciels piratés ou des cracks. Être vigilant lors d’un paiement sur Internet est le minimum de la sécurité. La diffusion d’informations bancaires est bien évidemment traqués par les pirates informatiques. Séparer les usages personnels des usages professionnels est sain et peut éviter la propagation de problèmes quand ils surviennent. Prendre soin de ses informations personnelles, professionnelles et de son identité numérique n’est plus un luxe, c’est une nécessité. Il faut aussi être aussi prudent avec son smartphone ou sa tablette notamment lors de connexion sur des accès WiFi que l’on ne connait pas. Protéger ses données lors de ses déplacements est sain. C’est là que peut intervenir un outil comme le VPN.

>> Améliorer la sécurité numérique