Les opérateurs VPN fuient la Russie !

Les opérateurs VPN fuient la Russie ! Private Internet Access, IPVanish, OverPlay et StrongVPN ont annoncé quitter la Russie et ne plus vouloir gérer de serveurs VPN en Russie. La cause en revient à une nouvelle législation qui impose la cyber-surveillance aux services VPN.

Les opérateurs VPN fuient la Russie

Nouvelle loi en Russie

Début de la semaine dernière, le Président russe Vladimir Poutine a officialisé une législation antiterroriste controversée. Entre l’augmentation des pouvoirs de surveillance de masse est un nouvel ensemble de lois de conservation des données, certains d’entre eux sont les plus draconiennes que nous avons vu jusqu’à présent. Mais cette fois-ci cela va plus loin, trop loin pour certains VPN.

Les nouvelles lois de conservation de données obligent les fournisseurs de services VPN d’enregistrer les données sur n’importe quel utilisateur qui se connecte à un serveur physiquement situé au sein de la nation de la surveillance et de stocker ces données pendant une année entière. Plus précisément, le gouvernement russe oblige à stocker les informations personnelles sur l’utilisateur (nom, adresses IP, informations sur le compte), l’activité de l’utilisateur (transferts de données, l’historique du navigateur, les horodatages de connexion), le contenu des communications de l’utilisateur, le décryptage de données sur demande.

Il résulte de ces obligations que les opérateurs VPN fuient la Russie pour ne pas devoir se conformer à ces exigences qui remettent en cause leur modèle.

Private Internet Access quitte la Russie

Private Internet AccessL’opérateur Private Internet Access est considéré comme l’un des services VPN les plus soucieux de la vie privée puisqu’il n’enregistre aucune donnée sur ses utilisateurs. Ainsi, Private Internet Access vient d’annoncer qu’il quittait la Russie. Dans un article, il explique qu’une loi votée en Russie l’année dernière, exige des enregistrements de ses utilisateurs qui ne sont évidemment pas du tout compatible avec l’engagement de PIA à protéger la vie privée de ses utilisateurs. L’opérateur américain a annoncé que certains de ses serveurs russes avaient d’ailleurs fait l’objet de perquisitions et qu’ils avaient été saisis par les autorités de la Russie, « sans avertissement ni aucun type de procès équitable ».

>> Site web Private Internet Access

IPVanish quitte la Russie

IPVanish service VPNEn raison des restrictions imposés par les autorités russes, IPVanish a également décidé d’interrompre rapidement les opérations au sein de la nation de surveillance. Comme l’un des rares services VPN avec une politique authentique « zéro-logs », le fournisseur VPN IPVanish ne souhaite pas négocier ses valeurs de respect de la vie privée dans un souci de nombre de serveurs.

À compter du 12 juillet 2016, IPVanish a pris sa retraite de tous les serveurs VPN, physiquement situés en Russie, ce qui affectera les connexions effectuées à Moscou. Listes de serveurs au sein de nos applications mettra à jour automatiquement, mais les dispositifs manuellement connectés à un serveur de Moscou auront besoin de reconfiguration vers un autre emplacement sur notre liste de serveurs VPN.

>> Site web IPVanish

OverPlay quitte la Russie

OverPlay servicePour OverPlay, ces nouvelles lois russes entrent directement en conflit avec ses propres stratégies de rétention de la vie privée et des données. Parce que OverPlay n’a pas l’intention de modifier nos propres politiques et données de ses clients, l’opérateur VPN ne souhaite pas en toute bonne foi continuer à offrir des serveurs en Russie. Par conséquent, OverPlay cesse toute opération de serveur VPN en Russie, immédiatement. Cette modification signifie que ses serveurs VPN installés à Moscou seront désormais inaccessibles. Les utilisateurs qui ont configuré manuellement leur appareil pour se connecter aux serveurs VPN Moscou doivent reconfigurer leur connexion vers un autre emplacement.

En outre, OverPlay explique vouloir continuer à maintenir une politique stricte de VPN nolog. La société estime que la protection de la vie privée de ses clients est plus importante que l’exploitation commercial dans des pays qui sont une menace potentielle pour cette vie privée.

>> Site web OverPlay

StrongVPN quitte la Russie

StrongVPN serviceStrongVPN explique que la législation russe exige notamment que le contenu des communications en ligne, y compris les messages texte, voix, données et images transférés. Ces données doivent ensuite être transférées aux autorités russes et doivent être stockées au sein du territoire russe. Heureusement, comme StrongVPN n’enregistre pas les données de ses clients, la vie privée et la sécurité des utilisateurs n’ont pas été compromises, et l’opérateur VPN va continuer à fournir le cryptage et des pratiques de VPN sans log qui protègent le trafic Internet de ses utilisateurs. Pour StrongVPN, ce changement récent renforce simplement sa croyance dans la protection de la vie privée, sans compromis.

>> Site web StrongVPN

Les opérateurs VPN fuient la Russie

Private Internet Access, IPVanish et StrongVPN sont les premiers à agir mais nul doute que d’autres fournisseurs de VPN vont suivre. De fait, les opérateurs VPN fuient la Russie. C’est parfaitement logique. Pour un fournisseur de VPN qui garantit avant tout l’anonymat et la confidentialité des échanges à ses abonnés, la confiance est la clé de voute de leurs services VPN. Les fournisseur de VPN préfèrent sacrifier leurs serveurs VPN installés en Russie plutôt que tenir leur image. Il faut donc s’attendre à ce que les opérateurs VPN fuient la Russie en masse.

>> Services VPN sans log