Menaces sur la neutralité du Net aux USA

Menaces sur la neutralité du Net aux USA quelques semaines après l’autorisation pour les Fournisseurs d’Accès Internet de revendre l’historique de navigation des internautes américains. Maintenant la FCC, le gendarme américain des télécoms veut limiter son propre pouvoir de contrôle.

Menaces sur la neutralité du Net aux USA

Neutralité du Net c’est quoi ?

La neutralité du Net est un principe qui se propose de garantir l’égalité de traitement de tous les flux de données sur Internet. Ce principe exclut par exemple toute discrimination à l’égard de la source, de la destination ou du contenu de l’information transmise sur le réseau. Avec la Neutralité du Net, tout site ou service Internet, qu’il soit grand ou petit a techniquement le même traitement.

Or, la neutralité est aujourd’hui remise en cause à mesure que les opérateurs télécoms développent des modèles économiques. Ils ont pour volonté de restreindre l’accès à Internet de leurs abonnés, que ce soit en bridant ou en bloquant l’accès à certains contenus, à des services ou applications en ligne, des protocoles Internet, des sites web, etc. C’est maintenant de manière frontale que la neutralité du Net aux USA est remise en question.

Menaces sur la neutralité du Net aux USA

Ajit Pai, le président de la FCC, la Commission Fédérale des Communications, nommé en janvier dernier par Donald Trump, avait promis de revenir sur la neutralité du Net pourtant reconnue en 2015 comme un droit fondamental et universel. L’agence américaine de régulation des télécommunications souhaite désormais annuler le décret de l’Internet ouvert. Ajit Pai a officiellement lancé son offensive, expliquant qu’il soumettrait lors de la prochaine réunion de l’organisation, le 18 mai, une proposition visant à abolir les règles adoptées il y a deux ans pour revenir au cadre réglementaire beaucoup plus léger qui prévalait jusqu’à cette date. Il est envisagé que les règles actuelles de neutralité du Net soient remplacées par des engagements volontaires des fournisseurs d’accès Internet. Autrement dit, les Fournisseurs d’Accès Internet américains ne seront plus contraints par la FCC de respecter la neutralité du Net

Des opérateurs téléphoniques se sont évidemment aussitôt félicités de cette annonce, comme AT&T, Comcast, Charter, Sprint ou Verizon. Mais la résistance contre ce changement de paradigme est forte. La fin de la neutralité du Net aux USA est encore loin d’être actée.

Avenir de l’Internet en question

Neutralité du NetL’Electronic Frontier Foundation, l’EFF, toujours très active sur ce genre de questions est vent debout contre cette proposition. L’EFF a lancé un appel aux Internautes afin de faire pression sur leurs élus en leur expliquant combien le problème est grave. L’EFF estime que changement aurait pour résultat un Internet de plus mauvaise qualité pour les internautes et marquerait un coup d’arrêt de l’innovation sur Internet puisque verrouillé par les grands groupes. Le groupe de défense des droits et libertés rappelle également que Ajit Pai ne peut pas abandonner Internet aux mains de quelques sociétés privées.

La bataille entre ses deux visions de l’Internet est loin d’être terminée. D’abord parce que la proposition d’Ajit Pai doit encore être discutée et débattue. Un premier vote de la FCC est attendu très prochainement le 18 mai. En cas d’adoption de la proposition, celle-ci sera ouverte à une nouvelle phase de réflexion qui devrait prendre plusieurs mois. Au cours de cette consultation publique, il sera possible d’amender le texte avant un vote final et définitif. En jeu, la neutralité du Net aux USA. Tout le monde retient son souffle…