Projet de surveillance en temps réel au Royaume-uni

Fuite d’un inquiétant projet de surveillance en temps réel au Royaume-uni. La cybersurveillance avance à grand pas du côté de Londres. Si cette nouvelle loi passe, les opérateurs télécoms seront tenus de permettre la surveillance des communications en temps réel des internautes britanniques.

Surveillance en temps réel au Royaume-uni

Cybersurveillance Royaume-uni

Le Royaume-uni se situait déjà à la pointe de la cyber-surveillance en Europe depuis 2016. Les fournisseurs d’accès Internet ont par exemple pour obligation de conserver et de rendre accessibles les données de chaque utilisateur pendant un an pour tous les services d’État, police comprise. Mais un projet de surveillance en temps réel au Royaume-uni est maintenant à l’étude.

Surveillance en temps réel au Royaume-uni

Le gouvernement britannique mène une consultation secrète sur un projet d’interdire efficacement le cryptage de bout à bout afin d’accroître la surveillance de l’Internet. Il a élaboré une proposition sur les capacités techniques sous le controversé « Investigatory Powers Act », qui obligerait les fournisseurs de services de télécommunications permettre un accès en temps réel aux données des personnes nommées. Le gouvernement britannique prévoit en effet de donner davantage de pouvoirs destinés aux agences de renseignement, dans le but de surveiller des individus en temps réel. Elles seraient forcés de fournir à la police un accès en temps réel à l’historique de navigation d’un individu, et ce à une journée de préavis. Il s’agit d’introduire des backdoors au sein des entreprises de télécommunications, selon des documents fuités. Cela concerne toutes les compagnies de télécommunications, y compris les fournisseurs d’accès internet, les applications de messagerie et les réseaux téléphoniques.

Jusqu’à présent, cette ébauche de projet de surveillance en temps réel au Royaume-uni n’a été diffusée qu’au sein du conseil consultatif technique du gouvernement du Royaume-Uni. Il est composé de six poids lourds des télécomms britanniques avec O2, BT, BSkyB et Vodafone, ainsi que des agences gouvernementales qui utiliseraient les pouvoirs envisagés pour inclure au moins le MI5 et le GCHQ.

Jim Killock, directeur exécutif d’Open Rights Group, qui a obtenu le document a expliqué que la consultation est ouverte jusqu’au 19 mai. La portée de cette nouvelle législation de urveillance en temps réel au Royaume-uni a de quoi inquiéter plus d’un britannique ou d’un ressortissant étranger vivant sur le sol du Royaume-Uni.

Échapper à la cybersurveillance

Empêcher la surveillance InternetDans le cas malheureux que cette proposition de surveillance ne devienne loi, il est important de se rappeler que cette loi ne pourrait s’appliquer qu’aux entreprises qui sont basés au Royaume-Uni. Un des moyens meilleurs et plus faciles de contourner la surveillance du Fournisseur d’Accès Internet consiste à utiliser un service VPN basé en dehors du Royaume-Uni. Non seulement il autorise à modifier l’emplacement dans un autre pays, mais aussi sécuriser le trafic Internet avec un cryptage fort.

On trouve d’ailleurs de plus en plus de fournisseurs de VPN qui se saisissent de cette problématique de la surveillance Internet et développent des produits pour répondre à la demande croissante des internautes pour protéger leur vie privée. Voici quelques services VPN recommandés pour échapper à la cybersurveillance.

PrivateVPN service

Ce sont là quelques fournisseurs de VPN performants, rapides, d’excellente facture pour échapper à la cybersurveillance au Royaume-uni ou même dans n’importe quel pays du monde.