Ransomware WannaCry : comment se protéger ?

Comment se protéger du Ransomware WannaCry ? Depuis la propagation fulgurante de WannaCry et ses conséquences visibles dans quelque 150 pays, de nombreuses personnes, touchées ou non, ont pris conscience de ce problème jusqu’ici peu médiatisé que posent les ransomwares.

Comment se protéger du Ransomware WannaCry

Ransomware WannaCry

Un Ransomware a provoqué l’une des plus vastes cyberattaques jamais conçues. Des hackers ont attaqué avec un logiciel malveillant des milliers d’administrations et d’entreprises un peu partout le monde, bloquant l’utilisation des ordinateurs et exigeant une rançon. La NHS, le système de santé anglais a été particulièrement touché, mais des entreprises comme Renault en France ou la Banque Russe également.

La menace du ransomware WannaCry n’est probablement pas terminée. D’autant que des variantes améliorées sont attendues. Selon le dernier pointage effectué dimanche par Europol, WannaCry aurait fait plus de 200.000 victimes à travers 150 pays. Les utilisateurs de système Windows doivent rester vigilants et disposer d’une machine équipée d’un système et d’un logiciel antivirus à à jour. La bonne nouvelle cependant est que WannaCry a dévoilé sa faille. Un chercheur en cybersécurité a réussi un peu par hasard à trouver un moyen d’arrêter sa propagation.

Comment se protéger du Ransomware WannaCry ?

Sécurité InternetQue pouvez-vous faire pour vous protéger contre les Ransomware ?

Installer les mises à jour de sécurité est indispensable. Elles contiennent souvent des correctifs pour les dernières vulnérabilités, les pirates sont très désireux d’exploiter les failles les plus récentes. Bien que Microsoft a fait sortir un correctif pour la vulnérabilité utilisé par WannaCry, de nombreuses machines ont été touchées. Nous ne savons toujours pas si des vulnérabilités semblables existent encore dans le système d’exploitation.

N’ouvrez pas quelque chose qui semble suspect. Supprimer les e-mails douteux de votre banque, de votre Fournisseur d’Accès Internet, de compagnies des eaux ou d’électricité, de sociétés de crédit, etc.. Ne cliquez jamais sur les liens ou pièces jointes dans les e-mails que vous n’êtes pas certain. Ne donnez jamais vos données personnelles si demandé par courrier électronique.

Assurez-vous que vos séries de logiciels anti-virus, toujours dans le fond et que vous faites un système complet vérifier de temps en temps. Ils faut bien sûr un antivirus mais il faut bien le configurer pour qu’il mette à jour quotidiennement la signature des virus.

Sauvegarder les données importantes dans un autre appareil ou un disque dur externe est une sage précaution. Conservez-le débranché et rangé. Sauvegarder vos données régulièrement est la meilleure façon de vous protéger contre les ransomware parce que de l’information unique est précieuse, et il est alors possible d’en retrouver la majeure partie. En cas de problème, pas seulement de ransomware mais aussi de crash de disque dur, c’est un moindre mal que de retrouver une bonne partie des données.

Améliorer la sécurité WiFiUtiliser un VPN renforce considérablement la sécurité. En utilisant un VPN lors de la navigation peut vous protéger contre les logiciels malveillants exploitant les données échangés. C’est particulièrement pertinent lorsque vous utilisez un point d’accès comme le WiFi public. Cependant, gardez à l’esprit qu’un VPN ne peut pas vous protéger par le téléchargement de logiciels malveillants. Alors qu’un VPN crypte l’activité en ligne, il faut rester prudent lors de téléchargement et l’ouverture de certains fichiers ou liens.

>> Améliorer la sécurité sur Internet