Se protéger du WiFi gratuit

Se protéger du WiFi gratuit. Ceux qui doivent se déplacer pour raisons professionnelles ou pour le tourisme doivent pouvoir envoyer des e-mails ou partager des fichiers depuis un réseau extérieur tel qu’une connexion hot-spot WiFi gratuit dans un hôtel, restaurant. Mais attention…

Se protéger du WiFi gratuit

Hot-spot WiFi gratuit

Il faut bien avoir conscience que se connecter à des réseaux WiFi publics est dangereux car n’importe quel tiers peut y entrer pour subtiliser des données privées comme des données bancaires par exemple. Et pourtant ces points d’accès sans fil se généralisent et l’on peut en trouver partout. Les hot-spots sont des points d’accès WiFi accessible partout maintenant, et c’est bien pratique. Il y a en a partout, on les trouvent dans les centres commerciaux, les restaurants, les hôtels, les gares, les aéroports et plus généralement les lieux touristiques… Certains nécessitent des mots de passe basiques que l’on doit demander, d’autres n’en ont même pas et sont réellement ouverts à tout utilisateur qui se trouve à proximité.

Danger du WiFi gratuit

Danger hot-spot WiFiUne connexion sur un réseau WiFi gratuit public si pratique qu’elle puisse être, est pourtant moins anodine qu’il n’y paraît. En effet il faut savoir que n’importe qui peut récupérer vos identifiants et vos sessions ainsi transmises sur Internet. La sécurité informatique est l’un des éléments très inquiètent pour les utilisateurs, qui n’hésitent pas a utilisés pas mal d’outils pour se protéger, que les routeurs sans fil ou WiFi reste un cible de choix des pirates. En prenant le contrôle d’un hot-spot WiFi gratuit un pirate peut récupérer quantité d’informations sensibles. Toute personne qui se connecte à son compte Gmail, Facebook, etc, peut se faire voler ses identifiants et mots de passe. C’est comme cela que nombre de compte Facebook sont piratés, sans que l’utilisateur puisse même en avoir conscience.

Techniques de Hacking WiFi

Comment un piratage WiFi peut arriver ? Vous demandez peut-être comment ces pirates sont capables de s’infiltrer dans votre ordinateur par l’intermédiaire de la connexion WiFi ? Il existe plusieurs façons différentes qu’un hacker peut utiliser pour tenter d’accéder à votre ordinateur. Cela prend surtout la forme du Sniffing, du Sidejacking et du Honeypotting. Ces trois techniques sont les plus utilisées par les hackers.

Technique du Sniffing

La technique du Sniffing est la méthode la plus courante qu’un pirate utilisera pour pirater votre connexion Internet. Le sniffing arrive quand un individu malveillant utilise un logiciel, facilement disponible, pour intercepter les données envoyées vers et à partir de votre appareil. Cela peut se produire lors de la connexion à un hot-spot WiFi Public qui n’est pas un chiffré. Le pirate peut utiliser les mêmes informations d’identification de connexion pour accéder aux comptes que vous utilisez comme les services bancaires en ligne ou lors d’achat en ligne ou les réseaux sociaux.

Technique du Sidejacking

Cette attaque de Sidejacking consiste à renifler des paquets de données pour voler les cookies de l’utilisateur web et de détourner la session. C’est un type de hacking qui est relativement facile à mettre en place. Alors que les pirates ne peuvent pas avoir accès vos infos de connexion, ils peuvent usurper votre identité au cours de votre session ouverte et apporter des modifications à vos médias sociaux ou même envoyer des messages à vos contacts avec cette technique.

Technique du Honeypotting

Et enfin et surtout, il y a la technique du Honeypotting pour pirater votre tablette, votre mobile ou votre ordinateur portable. Un Honey Pot, c’est quand un réseau WiFi pirate est créé et apparaît comme une connexion légitime. Lorsque les utilisateurs se joignent au réseau WiFi ouvert, les pirates lancent alors une attaque man-in-the-middle, qui permet d’intercepter toutes les données entre vous et le réseau. Une attaque par Honeypotting n’est pas nécessaire un dispositif installé par les hackers. Ce peut aussi être un vrai accès WiFi, d’un hôtel par exemple, qui a été piraté et fonctionne donc pour intercepter les données. Cela permet par exemple d’installer un cheval de Troie dans l’appareil.

Se protéger du WiFi gratuit

Sécurité InternetLa meilleure façon d’accroitre la sécurité autour de vos données lorsque vous êtes connecté à un réseau public est d’avoir recours à un service VPN. Autrement dit, un réseau virtuel privé vous permettra de rester anonyme et de protéger vos données avec un tunnel VPN. Cette connexion avec un tunnel VPN lie un ordinateur ou tout autre appareil à un serveur qui chiffre et protège vos données personnelles. C’est donc un réseau privé chiffré qui créé une connexion entre un réseau public et un serveur VPN. C’est un programme que l’on installe dans l’ordinateur, la tablette ou le smartphone afin de servir de passerelle entre vous et le serveur du site que vous souhaitez atteindre. Avec cet outil, il devient possible d’utiliser un hot-spot wifi gratuit, sans aucun danger, même si celui-ci est contrôlé par un pirate ou sous écoute d’une agence gouvernementale. Le VPN c’est un peu comme un pont et, lorsque vous empruntez ce pont, vous êtes totalement anonyme et de se protéger du wifi gratuit et des risques potentiels encourus par ce moyen.

Quel VPN choisir pour la sécurité ?

Il existe de nombreux fournisseurs de VPN qui améliorent la sécurité Internet et notamment dans le cas d’utilisation de hot-spot gratuit. Parmi les services VPN plus recommandés à cet usage on a :
HideMyAss service

  • HideMyAss le fournisseur VPN le plus connu
  • VyprVPN avec des serveurs rapides
  • LeVPN un service VPN francophone
  • IPVanish un autre service VPN de qualité
  • MonVPN avec un service français

Il en existe bien d’autres services VPN, qui peuvent aussi vous intéresser mais ceux-ci sont réputés parmi les utilisateurs de services VPN et ainsi se se protéger du wifi gratuit et de ses dangers.